Introduction à la détermination de la teneur en eau

Lorsque l’on détermine la teneur en eau d’un échantillon de grain, on l’analyse pour connaître le taux d’humidité qu’il renferme.

La teneur en eau peut changer le poids spécifique et l’apparence du grain. Le grain qui est trop mouillé commencera aussi à se détériorer.

La teneur en eau est déterminée sur les échantillons débarrassés de toutes les impuretés.

La teneur en eau du maïs est déterminée après l’extraction du maïs fendillé et des matières étrangères (CCFM).

Remarque

Pour déterminer la teneur en eau, les Services à l’industrie utilisent un humidimètre reposant sur un algorithme unifié de détermination de la teneur en eau du grain (Unified Grain Moisture Algorithm [UGMA]), ou un instrument de transmission dans le proche infrarouge.

On continue de surveiller et de mettre à jour les tableaux de conversion pour l’humidimètre de modèle 919/3,5 po. Les tableaux de conversion, les calculateurs de la teneur en eau et les directives pour l’utilisation de l’humidimètre de modèle 919/3,5 po se trouvent à https://grainscanada.gc.ca/fr/qualite-grains/classement-des-grains/facteurs-de-classement/teneur-en-eau/.

Lorsque les résultats de l’analyse d’un échantillon se situent dans les limites de 0,5 % (+) ou (-) du seuil s’appliquant aux grains gourds, humides, mouillés ou trempés, il faut réanalyser l’échantillon trois (3) fois en utilisant différents humidimètres si possible. La moyenne des trois analyses sera la teneur finale en eau consignée.

Date de modification :