Qualité du soja oléagineux canadien en 2018 – Introduction

1. Introduction

Au cours des dernières années, la région de culture du soja canadien s'est élargie. Le soja est maintenant cultivé partout au pays, des provinces maritimes à celles des Prairies (figure 1).

Le présent rapport, issu d'une enquête sur la récolte, s'appuie sur 402 échantillons de soja oléagineux (décrit précédemment comme non comestible), soit un nombre inférieur à celui de 2017 (437). Les échantillons provenaient du Manitoba (150), de la Saskatchewan (52), de l'Alberta (6), de l'Ontario (159), du Québec (30), de l'Île-du-Prince-Édouard (4) et du Nouveau-Brunswick (3). Parmi les échantillons envoyés, le classement a été établi comme suit : 16,4 % de Soja, Canada no 1 (32,3 % en 2017); 65,5 % de Soja, Canada no 2 (65,4 % en 2017); 7,9 % de Soja, Canada no 3 (1,1 % en 2017); 3,2 % de Soja, Canada no 4 (0,7 % en 2017), 4,0 % de Soja, Canada no 5 (0,5 % en 2017) et 3,0 % de Soja, Échantillon Canada. L'augmentation de la proportion d'échantillons de grades inférieurs par rapport à l'an dernier reflète les conditions de croissances qui ont été plus difficiles en 2018 qu'en 2017 (sécheresse suivie de pluie, de neige et de gel en septembre).

Des données qualitatives (teneurs en huile, en protéines et en chlorophylle et composition en acides gras et en acides gras libres) ont été établies à partir des moyennes des grades Soja, Canada nos 1 et 2 combinés pour tous les échantillons de type oléagineux reçu des Maritimes (Nouveau-Brunswick et Île-du-Prince-Édouard), du Centre du Canada (Ontario et Québec), et de l'Ouest canadien (Manitoba, Saskatchewan et Alberta). Dans le tableau 1, on compare les données de cette année à celle de l'année précédente et à la moyenne quinquennale. On y présente les teneurs en huile et en protéines en pourcentage de la matière sèche et en fonction d'une humidité de 13 %. Les données qualitatives pour tous les grades combinés sont présentées dans les tableaux 3 et 4.

Tableau 1. Soja, Canada nos 1 et 2 : Données sur la qualité des récoltes de 2018 et 2017 et moyennes quinquennales
Paramètre qualitatif 2018 2017 Moyenne, de 2013 à 2017
Nombre d’échantillons Soja, Canada nos 1 et 2 328 427 -
Teneur en huile (%, base sèche) 22,2 20,9 21,2
Teneur en huile (%, 13 % d’humidité) 19,3 18,2 18,4
Teneur en protéinesNote de bas de page 1(%, base sèche) 38,9 38,6 39,6
Teneur en protéinesNote de bas de page 1 (%, 13 % d’humidité) 33,8 33,6 34,5
Teneur en protéines (%, 13 % d’humidité) 43,5 42,5 43,8
Teneur en chlorophylle (mg/kg de graines) 0,4 0,3 0,3
Acides gras libresNote de bas de page 2 (%) 0,15 0,13 0,13
Acide oléique (% dans l’huile) 21,8 20,0 21,9
Acide linoléique (% dans l’huile) 53,6 54,4 53,6
Acide linolénique (% dans l’huile) 8,3 9,6 9,0
Teneur totale en acides gras saturésNote de bas de page 3 (% dans l’huile) 15,6 15,2 15,2
Indice d’iode 133,5 137,0 135,1

Figure 1. Régions de production du soja au Canada

Régions de production du soja au Canada

Cette carte montre les régions de production du soja, qui est maintenant cultivé partout au pays (d’ouest en est) : Prairies, Ontario, Québec et Atlantique. (Source : Soy Canada)

Sommaire

En 2018, la teneur moyenne en huile des grades de Soja, Canada nos 1 et 2 combinés (base sèche) est de 22,2 % (tableaux 1 et 3), soit une valeur nettement supérieure à celle de 20,9 % enregistrée l'année précédente (tableau 1) et à la moyenne quinquennale (de 2013 à 2017), établie à 21,2 %. La teneur moyenne en protéines des grades de Soja, Canada nos 1 et 2 est de 38,9 %, une valeur supérieure à celle de l'année précédente (38,6 %) et inférieure à la moyenne quinquennale (39,8 %). Les teneurs moyennes en huile et en protéines des deux grades combinés varient entre les provinces de l'Ouest et de l'Est. Le soja du Manitoba présente des teneurs en huile et en protéines de 21,7 % et 37,4 %, respectivement, tandis que celui de la Saskatchewan affiche des pourcentages de 20,9 % et 37,0 %, respectivement. Pour ce qui est de l'Est, le soja de l'Ontario affiche des teneurs en huile et en protéines de 22,5 % et 39,3 %, respectivement, celui du Québec présente des pourcentages de 22,2 % et 39,6 %, respectivement. Les valeurs enregistrées pour le soja du Nouveau-Brunswick sont de 21,6 % et de 21,5 %, respectivement, alors que les valeurs enregistrées pour l'Île-du-Prince-Édouard sont de 38,7 % et 40,2 %, respectivement. Malheureusement, un seul échantillon de l'Alberta a été classé Canada no 2, et nous n'avons reçu aucun échantillon de la Nouvelle-Écosse cette année.

Remerciements

Le Laboratoire de recherches sur les grains remercie de leur collaboration les producteurs de soja, les installations de manutention du grain et les usines de trituration d’oléagineux de l’Ouest et de l’Est canadien pour avoir fourni des échantillons de la nouvelle récolte de soja. Nous sommes également reconnaissants à la division des Services à l’industrie de la Commission canadienne des grains pour avoir classé les échantillons fournis par les producteurs. L’aide technique du personnel du programme de recherche sur les oléagineux du Laboratoire de recherches sur les grains s’est également avérée précieuse.

Date de modification :