Échantillonnage vertical à l'aide de la sonde à double tube

Transcription - Échantillonnage vertical à l’aide de la sonde à double tube

Transcription: Échantillonnage vertical à l’aide de la sonde à double tube

Durée: 3 minutes, 33 secondes

(Musique d’introduction)

(Logo de la Commission canadienne des grains)

Échantillonnage vertical à l'aide de la sonde à double tube

(Extérieur du siège de la Commission canadienne des grains. Échantillon de blé dans un bol en métal. Sondes en arrière-plan. Trois sondes de tailles différentes.)

(Le narrateur parle.)

À la Commission canadienne des grains, nous utilisons une sonde à double tube lors de l'échantillonnage du grain ensaché. Choisissez la taille de la sonde en fonction de celle du sac. Pour de plus amples renseignements, consultez votre manuel.

(L’inspecteur montre la sonde.)

Des ouvertures sont pratiquées dans le tube intérieur et le tube extérieur. Les deux peuvent être alignés en tournant correctement le tube intérieur. Soyez prudent, car vous pouvez vous couper les doigts sur les bords en biseau.

(L’inspecteur insère les bouchons dans la sonde.)

Avant de procéder à un échantillonnage vertical, il faut insérer les cloisons ou les bouchons entre les fentes du tube intérieur.

La totalité du contenu du tube intérieur représente un échantillon primaire.

(L’inspecteur insère la sonde dans un sac de grain ouvert.)

Recourez à l'échantillonnage vertical lorsque vous vérifiez des sacs ouverts. Grâce à cette méthode, vous n'êtes pas tenu de perforer les sacs.

(Sacs de grain empilés à l’horizontale sur des palettes. Sac de graines de soja devant une palette sur laquelle sont empilés des sacs semblables. Gros sac de grain ouvert devant des piles de sacs semblables.)

Vous pouvez ainsi choisir un sac avant qu'il ne soit fermé sur la chaîne de remplissage. Après le prélèvement, vous pouvez le remettre à sa place pour qu'il soit fermé.

Texte à l’écran : SONDE À DOUBLE TUBE AVEC CLOISONS suffisamment longue pour atteindre le bas du sac

(L’inspecteur compare la longueur de la sonde à la hauteur d’un sac de grain.)

Vous aurez besoin d'une sonde à double tube avec cloisons qui soit suffisamment longue pour atteindre le bas du sac.

Texte à l’écran : VOUS POUVEZ VOUS SERVIR – d’un chiffon ou d’une feuille de papier de la même longueur que la sonde – d’un bac dans lequel on verse le contenu de la sonde

(Bac et feuille de papier sur une table de travail.)

Vous pouvez vous servir d’un chiffon ou d’une feuille de papier de la même longueur que la sonde. Cependant, on utilise maintenant un bac dans lequel on verse le contenu de la sonde.

Texte à l’écran : CONTENANT PROPRE destiné à l’échantillon composite

(Échantillon de grain dans un contenant en métal.)

Vous aurez également besoin d'un contenant propre pour l'échantillon composite.

(L’inspecteur démonte la sonde et l’examine.)

Avant de vous servir de la sonde, il faut nettoyer toutes les ouvertures des tubes intérieur et extérieur. Avant d'entreprendre l'échantillonnage d’un nouveau lot de sacs, il faut procéder au démontage et à l’inspection comme on vous l'a déjà montré, ce qui n'est pas nécessaire pour l'échantillonnage dans un même lot. Cependant, enlevez toute graine ou particule entre les tubes. Assurez-vous que les cloisons sont en place. Manipulez la sonde avec soin, car elle pourrait s'abîmer si elle tombait au sol.

(L’inspecteur insère la sonde dans l’ouverture du sac de grain.)

Insérez délicatement la sonde fermée dans l'ouverture du sac jusqu'à ce qu'elle atteigne le bas de celui-ci. Allez y délicatement de crainte de perforer l'extrémité opposée du sac.

Ouvrez la sonde et bougez-la un peu afin de pouvoir prélever l’échantillon.

Fermez délicatement la sonde jusqu'à ce que vous sentiez une résistance. Il vous sera peut-être impossible de la fermer complètement. En faisant preuve de délicatesse, vous évitez d'abîmer les grains susceptibles d'être coincés entre les bords des ouvertures.

(L’inspecteur retire la sonde du sac.)

Retirez la sonde du sac et versez délicatement son contenu dans le bac ou encore dans votre chiffon ou votre feuille de papier.

(L’inspecteur verse l’échantillon dans un bac et examine le grain.)

Vérifiez l’uniformité et la possibilité de contamination de votre échantillon.

Si votre échantillon primaire est satisfaisant, ajoutez-le à l'échantillon composite pour ce lot. En cas de contamination ou de manque d'uniformité, cessez l'échantillonnage et consultez votre gestionnaire sur les mesures à prendre.

Enlevez les grains susceptibles d'être tombés du sac pour éviter toute contamination croisée.

(L’inspecteur verse l’échantillon dans un contenant de métal.)

Vous venez de terminer l'échantillonnage vertical d’un sac de grain à l'aide d'une sonde à double tube avec cloisons.

(Logo de la Commission canadienne des grains)

(Musique de clôture.)

(Mot-symbole « Canada »)

Date de modification :