Échantillonnage horizontal à l'aide de la sonde à double tube

Transcription - Échantillonnage horizontal à l'aide de la sonde à double tube

Transcription : Échantillonnage horizontal à l’aide de la sonde à double tube

Video length: 3 minutes, 34 seconds

(Musique d’introduction)

(Logo de la Commission canadienne des grains)

Échantillonnage horizontal à l'aide de la sonde à double tube

(Extérieur du siège de la Commission canadienne des grains. Échantillon de blé dans un bol en métal. Sondes en arrière-plan. Trois sondes de tailles différentes.)

(Le narrateur parle.)

À la Commission canadienne des grains, nous utilisons une sonde à double tube lors de l'échantillonnage du grain ensaché. Choisissez la taille de la sonde en fonction de celle du sac. Pour de plus amples renseignements, consultez votre manuel.

(L’inspecteur montre la sonde.)

Des ouvertures sont pratiquées dans le tube intérieur et le tube extérieur. Les deux peuvent être alignés en tournant correctement le tube intérieur. Soyez prudent, car vous pouvez vous couper les doigts sur les bords en biseau.

Vous n'êtes pas tenu de vous servir des cloisons ou des bouchons.

La totalité du contenu du tube intérieur représente un échantillon primaire.

(L’inspecteur insère la sonde dans un sac de grain placé à l’horizontale sur un chariot.)

L'échantillonnage horizontal s’impose lorsqu’on vérifie des sacs fermés.

(Conteneur d’expédition remplis de sacs de grain empilés à l’horizontale. Gros sacs de grain empilés à la verticale sur des palettes. Sacs de grains plus petits empilés à l’horizontale sur des palettes.)

Préalablement, ils doivent avoir été placés sur les palettes, reposant sur le côté.

(L’inspecteur prélève un échantillon d’un sac placé à l’horizontale sur un chariot.)

Voici la marche à suivre : lorsque les sacs se trouvent sur une palette, commencez toujours par ceux du bas, de façon à ce que le contenu de ceux du haut ne contamine pas les prochains échantillons que vous prélèverez.

Texte à l’écran : sonde à double tube suffisamment longue pour se rendre jusqu’au côté opposé du sac

(L’inspecteur compare la longueur de la sonde à la longueur d’un sac de grain.)

Pour procéder à l'échantillonnage horizontal, vous avez besoin d'une sonde à double tube suffisamment longue pour se rendre jusqu'au côté opposé du sac,

Texte à l’écran : deux contenants – l’un destiné à l’échantillon primaire – l’autre, de volume semblable ou plus grand, à l’échantillon composite

(L’inspecteur verse l’échantillon de grain d’un contenant de métal dans un autre contenant de métal.)

ainsi que de deux contenants, l'un destiné à l'échantillon primaire et l'autre, plus grand, à l'échantillon composite.

(L’inspecteur manipule l’une des trois sondes.)

Avant de vous servir de la sonde, il faut nettoyer toutes les ouvertures des tubes intérieur et extérieur. Avant d'entreprendre l'échantillonnage d’un nouveau lot de sacs, il faut procéder au démontage et à l’inspection comme on vous l'a déjà montré, ce qui n'est pas nécessaire pour l'échantillonnage dans un même lot. Cependant, enlevez toute graine ou particule entre les tubes. Manipulez la sonde avec soin, car elle pourrait s'abîmer si elle tombait au sol.

(L’inspecteur compare la longueur de la sonde à la longueur d’un sac de grain et marque la sonde à l’aide de ruban.)

Avant de prélever un échantillon, vérifiez la longueur maximale pouvant s'insérer dans le sac sans que la sonde perfore l'extrémité opposée. Posez du ruban sur la sonde pour délimiter cette longueur maximale. You can use tape to mark this on the trier.

(L’inspecteur insère la sonde dans le sac de grain placé à l’horizontale sur un chariot.)

Sous la couture du sac, insérez délicatement et légèrement en diagonale l'extrémité de la sonde fermée dont vous vous servirez pour écarter doucement le tissu sans le briser.

(L’inspecteur utilise l'extrémité de la sonde pour écarter le tissu, insère la sonde, l’ouvre, l’agite et la ferme.)

Allez y délicatement de crainte de perforer l'extrémité opposée du sac. N’insérez pas la sonde dans l'étiquette apposée ou imprimée.

Ouvrez la sonde et bougez-la un peu afin de pouvoir prélever l’échantillon.

Fermez délicatement la sonde jusqu'à ce que vous sentiez une résistance. Il vous sera peut-être impossible de la fermer complètement. En faisant preuve de délicatesse, vous évitez d'abîmer les grains susceptibles d'être coincés entre les bords des ouvertures.

(L’inspecteur retire la sonde du sac en utilisant sa main pour recueillir les grains qui tombent.)

Utilisez votre main pour recueillir les grains susceptibles de tomber de la sonde lorsque vous la retirez du sac.

(L’inspecteur utilise le bout de la sonde pour fermer le trou dans le sac.)

Pour réparer le trou, passez la pointe de la sonde ou le bout de vos doigts sur celui-ci. Répétez ce geste dans divers sens pour fermer le sac hermétiquement.

(L’inspecteur place une étiquette sur le trou.)

Vous pouvez également utiliser du ruban adhésif ou une étiquette.

Enlevez les grains susceptibles d'être tombés du sac pour éviter toute contamination croisée.

(L’inspecteur verse l'échantillon dans le contenant de métal vide et passe sa main dans l’échantillon.)

Versez délicatement l'échantillon dans le contenant et vérifiez en l’uniformité et la possibilité de contamination.

Si votre échantillon primaire est satisfaisant, ajoutez le à l'échantillon composite pour ce lot. En cas de contamination ou de manque d'uniformité, cessez l'échantillonnage et consultez votre gestionnaire sur les mesures à prendre.

(L’inspecteur verse l’échantillon dans un contenant de métal.)

Vous venez de terminer l'échantillonnage horizontal d’un sac de grains à l'aide d'une sonde à double tube.

(Logo de la Commission canadienne des grains)

(Musique de clôture)

(Mot-symbole « Canada »)

Date de modification :