Qualité du lin de l’Ouest canadien - Introduction

Introduction

Le présent rapport fournit de l'information et des données sur la qualité du lin selon les résultats d'analyses d'échantillons de de lin de l'Ouest canadien qui ont été recueillis dans le cadre du Programme d'échantillons de récolte 2016 de la Commission canadienne des grains. Les données qualitatives comprennent la teneur en huile, la teneur en protéines et la teneur en acides gras libres, la composition en acides gras et l’indice d’iode des échantillons de récolte qui ont été soumis au Laboratoire de recherches sur les grains. Ces échantillons ont été soumis par des producteurs et des sociétés céréalières sur toute la durée des récoltes. La carte montre les régions productrices traditionnelles de lin dans les prairies de l’Ouest canadien.

Figure 1, Carte des provinces des Prairies indiquant les régions productrices traditionnelles du lin

Carte des provinces des Prairies indiquant les régions productrices traditionnelles du lin
Carte des provinces des Prairies indiquant les régions productrices traditionnelles du lin.

Source : Conseil canadien du lin

Sommaire

Le Programme d'échantillons de récolte de la Commission canadienne des grains a révélé que le lin récolté dans l'Ouest canadien en 2016 a une teneur en huile semblable, une teneur en protéines plus élevée et un indice d'iode un peu moins élevé que celui récolté en 2015.

Le tableau 1 présente des données sur le Lin, Ouest canadien no 1 (Lin OC no 1). La teneur en huile est de 45,6 %, teneur semblable à la moyenne de 2015 (45,7 %) et identique à la moyenne décennale (45,6 %). La teneur en protéines est de 21,9 %, teneur inférieure à la moyenne de 2015 (22,5 %) et à la moyenne décennale (22,3 %). L'indice d'iode est de 192,2 unités, soit 0,7 unité de plus qu’en 2015 (191,5 unités).

Les facteurs environnementaux peuvent influer considérablement sur les teneurs en huile et en protéines, ainsi que sur la composition en acides gras. Sur la base des résultats à long terme des échantillons de récolte obtenus par le Laboratoire de recherches sur les grains, on a constaté que des conditions fraîches et humides durant la saison de croissance étaient souhaitables pour la production de lin, car la teneur en huile et l’indice d’iode sont alors plus élevés, et la teneur en protéines plus faible.

Tableau 1 – Lin, Ouest canadien no 1, Données sur la qualité de la récolte 2016
Paramètres qualitatifs 2016 2015 Moyenne 2006 à 2015
Teneur en huileFootnote1, % 45,6 45,7 45,6
Teneur en protéinesFootnote2, % 21,9 22,5 22,3
Acides gras libres, % 0,19 0,19 0,17
Indice d’iode 192,2 191,5 191,6
Tableau 2 – Lin, Ouest canadien no 1, Composition en acides gras de la récolte 2016
Acides grasFootnote3, % de l’huile 2016 2015 Moyenne 2006 à 2015
Acide palmitique (C16:0) 5,2 4,9 5,0
Acide stéarique (C18:0) 3,5 3,5 3,4
Acide oléique (C18:1) 18,1 18,8 18,6
Acide linoléique (C18:2) 14,7 14,6 15,5
Acide α-linolénique (C18:3) 57,8 57,2 56,3
Date de modification :